Les disciplines

Quelle que soit la discipline, le principe reste le même : il faut placer ses flèches au plus près du centre d'une ciblerie de paille ou de mousse très compacte. À l'exception des cibles volumétriques dites "3D", la ciblerie est habillée d'un papier renforcé ou cartonné sur lequel les zones marquantes concentriques sont tracées. Ce papier est appelé blason ou dans le cas du tir Beursault on utilise le terme carte

 

Si le public associe généralement le tir à l'arc au blason dit anglais à 5 couleurs (jaune, rouge, bleu, noir et blanc) il en existe d'autres comme le blason campagne qui est entièrement noir avec un centre jaune ou des blasons animaliers qui représentent toutes sortes d'animaux en taille plus ou moins réelle.

Le tir en salle

Le tir en salle permet aux archers de pratiquer en saison hivernale à l'abri des intempéries. La distance de tir est de 18 mètres (plus rarement 25 mètres) et les participants tirent 2 séries de 10 volées de 3 flèches soit 60 flèches en tout. Le tir s'effectue sur des blasons anglais comportant 10 zones de points (10 et 9 pour le jaune, 8 et 7 pour le rouge, 6 et 5 pour le bleu, 4 et 3 pour le noir et 2 et 1 pour le blanc).

La taille du blason est de 40 cm de diamètre pour les adultes. Lors des phases finales ou pour les arcs à poulies, le blason de 40 cm est remplacé par un blason trispot qui est constitué de 3 blasons "réduits" de moitié (la zone marquante s'arrête au 6) placés verticalement. Il faut alors tirer une flèche par blason. Ce tir de précision se déroule habituellement dans des gymnases et constitue la discipline la plus communément pratiquée en milieu urbain.

Le tir sur cibles extérieures

Le tir FITA

Le tir FITA (ancien nom de la fédération internationale de tir à l'arc) est la discipline internationale et notamment celle pratiquée par les arcs classiques aux Jeux Olympiques. La distance de tir est de 70 mètres sur un blason anglais de 122 cm de diamètre. Pour les arcs à poulies, c'est un blason de 80 cm diminué de moitié (soit 40 cm) car il ne comporte plus que les zones marquantes de 10 à 6. La distance de tir est ramenée à 50 mètres.

Les participants tirent 2 séries de 6 volées de 6 flèches soit 72 flèches en tout. Outre la distance, la difficulté est liée aux conditions météorologiques (vent, pluie, chaleur, froid...) et aux changements de luminosité qui perturbent la visée.

Le tir fédéral

Le tir Fédéral est une discipline spécifiquement française, semblable au tir FITA mais plus accessible. En effet, la distance de tir est de 50 mètres sur un blason anglais de 122 cm de diamètre. Les participants tirent 2 séries de 6 volées de 6 flèches soit 72 flèches en tout. 

Le disciplines de parcours

Les disciplines de parcours sont au nombre de 3 : le tir campagne, le parcours nature et le tir sur cibles 3D. Toutes ces disciplines ont en commun de se pratiquer plutôt en terrain boisé, avec des situations de tir variées (couloirs, pentes, dévers...) où l'archer doit évaluer la distance car les cibles ne sont pas nécessairement à des distances connues. Un parcours est constitué d'un ensemble de cibles que les archers regroupés par pelotons (de 4, 5 ou 6 compétiteurs) doivent tirer successivement et sans revenir en arrière à partir d'un pas de tir matérialisé par un ou plusieurs piquets colorés selon la catégorie. Contrairement aux disciplines de cibles extérieures chaque parcours est différent puisqu'il dépend du lieu et du placement des cibles et des pas de tir.

Le tir en campagne

Le tir en campagne (aussi appelé tir field) comporte 24 cibles placées à des distances connues et inconnues (jusqu'à 60 mètres). Les blasons sont noirs avec une zone centrale jaune et comportent 6 zones de points. Les participants tirent 3 flèches par cible soit 72 flèches en tout. C'est un tir de précision plutôt adapté aux arcs avec viseurs (même si l'arc nu est une catégorie reconnue) et qui existe à l'international.

Le parcours nature

Un parcours nature comporte 42 cibles placées à des distances inconnues (jusqu'à 45 mètres). Les blasons représentent des animaux de toute sorte et comportent 2 zones marquées (dites zones vitales) en plus du dessin de l'animal. Les participants tirent 2 flèches en 30 ou 45 secondes avec un changement de pas de tir entre la première et la seconde. Les flèches doivent être marquées de façon spécifique (baguées) car la première flèche rapporte davantage de points que la seconde.

C'est un tir de zone où la rapidité est essentielle, particulièrement adapté aux arcs droits et arcs chasse pour un style de tir instinctif. Cette discipline est spécifiquement française et reconnait 5 types d'arcs : arc nu, arc à poulies nu, arc chasse, arc droit et tir libre (tout autre arc avec viseur).

Le tir sur cibles 3D

Un parcours 3D comporte 40 cibles placées à des distances inconnues (jusqu'à 45 mètres, 30 mètres pour les arcs sans viseur). Comme son nom l'indique, les cibles sont en mousse compacte de forme animalière et en taille réelle (ou parfois exagérée). Elles comportent 3 zones marquées (zones vitales) gravées de manière discrète sur la mousse. Les participants tirent 2 flèches en 1 minute depuis un même pas de tir. C'est un tir de précision où la forme de la cible ajoute une complexité supplémentaire notamment le risque que la flèche rebondisse sur la cible. Tout comme le parcours nature, le tir sur cibles 3D est particulièrement adapté aux arcs droits et arcs chasse pour un style de tir instinctif (mêmes catégories qu'au parcours nature). Mais contrairement à ce dernier, c'est une discipline reconnue au niveau international.

Les disciplines traditionnelles

Le tir Beursault

C'est une discipline française qui se déroule dans lieu dédié à cette pratique appelé jeu d'arc ou jardin d'arc. Il comprend une allée centrale de tir où deux cibles appelées buttes se font face à 50 mètres l'une de l'autre et d'une ou deux allées latérales permettant de cheminer d'une butte à l'autre en toute sécurité. Les participants ne tirent qu'une seule flèche dans un sens et la récupèrent avant de tirer dans le sens opposé. Ce tir très ancien et très codifié évoque l'entrainement médiéval qui se pratiquait dans les douves des châteaux où les archers devaient être en mesure de tirer avec précision à la fois face et dos au soleil. La "carte" est relativement petite (environ 45 cm de diamètre) et le comptage des points très spécifique lui aussi. Il existe toute une tradition et un folklore autour du tir Beursault qui en font une discipline particulière qui a remarquablement traversé les siècles. En raison de son histoire, elle est surtout pratiquée dans le nord de la France (Champagne-Ardennes, Normandie, Picardie et Île-de-France). Les catégories reconnues sont l'arc classique, l'arc à poulies et l'arc droit.